Sélectionner une page

Comment se remonter le moral rapidement

Comment se remonter le moral rapidement

Est-ce qu’il vous arrive de vous sentir seul, incompris, de subir une injustice ou d’éprouver un sentiment de trahison ?

Avez-vous généralement le moral en berne au mois de novembre, mois de la déprime par excellence ?

Vous demandez-vous comment retrouver le moral après une rupture, ou comment remonter le moral à une amie ? Vous êtes au bon endroit.

Il y a un tas d’événements et de périodes de la vie qui entraînent perte de moral, lassitude et démotivation, et qui donnent juste envie de pleurer.

Mais rassurez-vous, il existe aussi des moyens efficaces pour remonter la pente et arrêter de subir ces phases de déprime.

Comment se remonter le moral quand il est au plus bas ?  Voici mes 3 stratégies pour retrouver le sourire, la pêche et le moral.

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT MON LIVRE

7 stratégies pour Augmenter votre niveau de confiance en soi

Stratégie n°1 : Accueillir ses émotions

Il est important d’accueillir ses émotions, quelles qu’elles soient : le sentiment d’injustice ou de trahison, la peine, le doute, la colère, la frustration.

Nous ne sommes pas des robots insensibles : un être humain doit s’accorder le droit d’avoir le moral en berne.

La vie nous fait passer par différents cycles : parfois on est au top, parfois au plus bas, parfois quelque part au milieu, parfois encore en train de remonter la pente.

Accueillir ces différents stades d’émotion permet de se sentir mieux.

Autorisez-vous à vous dire : « Je ne vais pas bien aujourd’hui, je vais juste accueillir cette émotion ». Vous connaissez sûrement l’adage « Ce à quoi tu résistes persiste ».

En résistant à vos émotions, vous ne faites que les aider à s’installer, à persister et au final à empirer votre état.

En revanche il est malsain de rester longtemps dans le creux de la vague. Ce qui fait la différence entre ceux qui réussissent, qui ont confiance, et les autres, c’est justement le temps que chacun passe dans cette zone de baisse de moral.

Après avoir accueilli ses émotions, il convient de passer à une autre étape, de renverser la vapeur, pour ne pas entrer dans une déprime permanente et insidieuse.

 

Stratégie n°2 : Se poser la question : « Est-ce que tout va mal dans ma vie ? »

Il est rare que tout aille vraiment mal. Souvent la cause de notre baisse de moral est tellement puissante qu’elle rayonne sur tous les autres aspects de notre vie : on en déduit que tout va mal.

Il convient alors de se demander si tout va vraiment si mal, et de pointer ce qui va bien.

Vous serez surpris de vous voir énumérer les côtés positifs de votre vie.

Comment procéder ?

Il suffit de se poser la question. Cela veut dire avoir réellement une discussion avec soi-même.

Il n’y a pas que les fous qui parlent tout seuls ! Vous voulez un scoop ? Vous vous parlez constamment, H24 ! Vous êtes tout le temps en train de vous dire « t’es nul, tu ne vas pas y arriver, tu n’es pas assez fort(e) ». Vous reconnaissez la petite voix ?

On a tous cette voix qui nous parle en permanence. Alors pourquoi ne pas prendre conscience de notre voix intérieure et se parler de façon positive ?

Je m’adonne moi-même à cette pratique en me demandant : « Manal, peux-tu m’énumérer toutes les choses qui vont bien dans ta vie ? ».

Puis je réponds à la question : je suis en santé, ma famille l’est aussi, j’ai un toit sur la tête, une voiture pour circuler, etc.

Cette méthode permet de reconnecter avec ce qui va bien dans sa vie et à opérer un détachement avec ce qui va mal. Vous verrez que grâce à la pensée positive, vous allez retrouver la forme et le moral.

 

Stratégie n°3 : Trouver une activité simple que l’on aime

Une période de baisse de moral n’est pas un bon moment pour prendre de grandes décisions. En effet les décisions basées sur l’émotion négative qui nous habite ne sont jamais bonnes.

Pour distraire son cerveau de la morosité, il convient de s’adonner à une activité plaisante.

Il peut s’agir d’une activité simple, comme par exemple écouter de la musique, faire de la danse, courir 20 minutes, regarder un film, etc.

Des choses simples du quotidien qui permettent simplement de laisser aller cette émotion et de se faire plaisir.

En résumé, pour se remonter le moral :

  • on accueille cette émotion et on s’accorde le droit d’être un humain avec ses failles;
  • on se demande ce qui va bien dans notre vie, on en énumère les aspects positifs et on fait preuve de gratitude à leur égard ;
  • on prend le temps de faire une activité simple source de plaisir et de bonheur.

Pour finir, je vous livre une jolie citation d’Albert Einstein : « La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre ». Alors ne gardez pas votre moral en berne : roulez pour retrouver l’équilibre !

Et vous, comment réagissez-vous quand vous avez le moral dans les chaussettes ? Parvenez-vous à accueillir vos émotions, à faire la part de choses pour identifier ce qui est positif dans votre vie ? Avez-vous des techniques qui vous font remonter la pente ?

N’hésitez pas à les partager ici, je serais ravie de vous lire.

Pin It on Pinterest